E V A F I N E
expertise en création de valeur

Retour ... MTF - AGEFI mai 2001...Suivant

Accueil

Revue de presse

Conférence d'information

Le GUIDE de la Création de valeur

Enregistrement

Calendrier des formations

Les livres de la
Création de Valeur

Logiciel Financia pour la création de valeur

Téléchargement

Présentation EVAFINE

Outil de diagnostic

Nous écrire

OÙ SONT PASSÉES LES CRÉATIONS DE VALEUR D'ANTAN ?
Félix BOGLIOLO

Les détracteurs de la Création de Valeur veulent pour preuve de l'inanité de ses outils la maigre performance, à telle ou telle époque de sa vie, de telle ou telle entreprise utilisatrice.
Imaginez un débutant jouant sur un Steinway et ahanant sur la partition. Le Steinway est-il responsable de son manque de don ou de travail ou d'expérience ? Le meilleur soliste a, quant à lui, de nombreux jours de grâce certes et aussi malheureusement une petite minorité de jours quelconques. Le Steinway de ces soirées doit-il être brûlé ? En revanche, même le meilleur soliste ne tirera jamais rien d'un piano désaccordé !
Un Système de Gestion par la Valeur (SGV) n'est qu'un ensemble d'outils pour gérer une entreprise par et pour la Création de Valeur. Leur mauvaise utilisation, occasionnelle ou permanente, n'enlève rien à leurs qualités intrinsèques. En revanche, la sagesse populaire sait depuis longtemps : " A méchant ouvrier, point de bon outil ", soit : " le mauvais ouvrier fait toujours du mauvais travail et met ses maladresses sur le compte de ses outils " (Larousse - Pages roses). Cet ensemble d'outils et cet objectif sont décrits par l'acronyme MESOP.
Une entreprise doit d'abord décider que la Création de Valeur est sa Mission. Cette entreprise doit ensuite se doter d'un outil d'Evaluation de ses performances pour s'assurer qu'elles permettent l'accomplissement de celle-ci : le Profit Economique. Elle doit encore se doter des outils de prise de décision pour que sa Stratégie et ses Opérations contribuent à l'amélioration de cet indicateur. Enfin, elle doit se doter d'un outil de rémunération de son personnel afin de susciter la Participation de celui-ci à la Création de Valeur qu'il engendre par son travail et son intelligence.
Chacune de ces étapes peut être témoin d'une destruction de valeur, occasionnelle ou permanente.
1. Absence d'adhésion profonde et sincère à la Mission. Les tartuffes de la Création de Valeur sont légion, notamment parmi les PDG qui 'héritent' du système de leur prédécesseur. La discipline qu'impose la Création de Valeur est grande. Les tentations d'y échapper en sont d'autant plus grandes. La probabilité de succomber aux tentations augmente avec le passage du temps, surtout sous la pression des médias peu empreints des réalités profondes de la Création de Valeur.
2. Absence de véritable compréhension des outils d'Evaluation et de prise de décision en matière de Stratégie et d'Opérations. Des formations approfondies des dirigeants et fonctionnels du Siège et des unités décentralisées ainsi que de leurs collaborateurs directs sont nécessaires. L'information du reste du personnel est aussi utile. Sinon, le système ne 'prend' pas. Cette formation et information initiale doivent être suivies d'une 'piqûre de rappel' périodique. De plus, la constitution de compétences internes répondant aux questions quotidiennes courantes est indispensable. Le turnover du personnel (interne ou externe) requiert aussi la mise à niveau des nouveaux venus. Sinon, après quelque temps, le système perd de sa présence et donc de son efficacité.
3. Absence de lien entre les outils précédents et les rémunérations des principaux intéressés : la Participation. De trop nombreuses entreprises rendent leurs dirigeants et employés schizophrènes en mesurant leur performance d'une certaine manière mais en les rémunérant d'une autre manière. La philosophie des rémunérations dans un SGV est : l'entreprise paie pour les résultats et non pour les efforts. Que les rémunérations résultant d'un SGV soient éloignées des espérances des intéressés de manière trop importante ou récurrente, et il est fort à parier que des 'compensations' seront trouvées par ailleurs. Ce faisant, le lien entre la Création de Valeur et les rémunérations des intéressés diminuera. Or, les rémunérations constituent la clé de voûte d'un SGV. Si cette clé de voûte n'est pas placée lors de la construction du système ou si, ayant été placée, elle perd progressivement de son efficacité, c'est la solidité complète de l'ensemble du SGV qui n'est pas ou plus assurée.

 

 

Par ailleurs, aucun système de gestion, un SGV pas plus qu'un autre, ne peut susciter le 'génie' individuel ou collectif du personnel d'une entreprise, que ce soient ses dirigeants ou ses employés. Charisme, vision, bon état d'esprit, créativité, empathie, dynamisme, chance, etc. sont autant de vertus immatérielles qui ne se commandent pas par la gestion. Tout au plus, un outil de gestion peut-il canaliser l'existant adéquatement dans la direction souhaitée et surtout ne pas en limiter l'expression.
M. Jourdain faisait de la prose sans le savoir : de nombreuses entreprises créent beaucoup de valeur sans utiliser explicitement un SGV. Pour autant, l'étude de la grammaire ou de la rhétorique est-elle complètement inutile pour améliorer son discours et ses écrits ? En matière de Création de Valeur, comme dans beaucoup d'autres domaines, le génie seul ne suffit pas et sa pérennité n'est pas assurée. Le labeur, quant à lui, permet d'atteindre un niveau déjà bien élevé dans l'immense majorité des circonstances.
A preuve, un échantillon suffisamment vaste d'entreprises utilisant un SGV suivi pendant suffisamment longtemps crée plus de valeur qu'un échantillon de pairs n'utilisant pas de SGV et plus qu'elles n'en créaient avant d'utiliser le dit SGV. L'utilisation d'un Système de Gestion par la Valeur est et demeure encore le meilleur moyen d'engendrer de la Création de Valeur de manière croissante et pérenne.

 

 

EVAFINE
EXPERTISE EN CREATION DE VALEUR
LA SEULE SOCIETE DE CONSEIL FRANÇAISE EXCLUSIVEMENT CENTREE SUR LA CREATION DE VALEUR
3, rue Michel Voisin - 92330 Sceaux - France
Tél. : 33-(0)1 40 91 93 00
e-mail : info@evafine.com
S.A. au capital de 250.000 F - RCS Nanterre B 352 850 432 - SIRET 352 850 432 00019 - TVA FR 08 352 850 432 - APE 741 G
©1999